Foires aux questions

Vous trouverez ici diverses questions fréquemment posées.

La Baie-James, ce n’est pas trop loin?

C’est relatif. De Montréal, vous pouvez rejoindre Chibougamau, Oujé-Bougoumou ou Chapais en un peu plus de huit heures par la route. Ce qui fait deux heures de moins que de se rendre à Gaspé!

NOTE : La région s’appelle maintenant Eeyou Istchee Baie-James.

Vos moustiques ne sont pas gros comme des avions?

Non. Bien que la forêt boréale soit un milieu propice pour les insectes, leur grosseur est semblable à ce que l’on peut retrouver ailleurs au Québec. Et il y en a généralement moins que dans les milieux humides que l’on peut retrouver en Outaouais, par exemple.

Il doit faire froid?

Oui… et non! Bien que la région soit nordique et qu’au thermomètre la température soit souvent inférieure à d’autres régions au Québec, nous jouissons d’un climat plutôt sec, ce qui fait que c’est habituellement plus confortable qu’au centre-ville de Montréal en hiver.

Serons-nous bien accueillis dans les communautés autochtones?

Tout à fait! Les Cris sont des gens très accueillants. Les communautés développent de plus en plus leur offre touristique et désirent partager leur culture et leur mode de vie avec les visiteurs.

Pourquoi aller aussi loin alors que nous pouvons voir des ‘indiens’ plus près des grands centres?

Chaque nation autochtone est différente et possède sa propre culture. Cette culture a également évolué selon son environnement. Aujourd’hui, les Cris d’Eeyou Istchee Baie-James pratiquent encore un mode de vie proche de la nature parce qu’ils sont justement loin des grands centres. Certaines périodes de l’année sont même consacrées à la chasse, à la pêche et à la transmission du savoir traditionnel.

Le nord, il faut y aller en avion?

Oui et non. Bien que la région soit très bien desservie par la compagnie aérienne régionale, Air Creebec, la région d’Eeyou Istchee Baie-James vous offre le Nord accessible par la route!